Et aussi

« Renforcer le financement des associations : une urgence démocratique » le CESE a adopté l’avis à l’unanimité

05 Juin 2024
« Renforcer le financement des associations : une urgence démocratique » le CESE a adopté l’avis à l’unanimité

« Il faut imaginer un monde sans associations pour comprendre combien leur apport à l’économie, à la société et à la démocratie est considérable. »


L’avis « Renforcer le financement des associations : l’urgence démocratique », a été rapporté par Dominique Joseph (Groupe Santé & Citoyenneté) et Martin Bobel (Groupe des associations) ont présenté l’avis au nom de la Commission Economie et finances, présidée par Jacques Creyssel.

Une urgence démocratique

Construit sur la base d’une large consultation de milliers d’associations, d’une journée délibérative et de nombreuses auditions, le CESE lance l’alerte sur le financement des associations et appelle à une mobilisation globale en faveur du monde associatif. Il propose des solutions concrètes et partagées pour protéger la pérennité du secteur.

Cette plénière a été marquée par l’intervention de Pierre Rosanvallon, historien, sociologue et Professeur au Collège de France, qui a rappelé l’importance des associations au sein de notre démocratie.

 » S’il faut défendre l’association ce n’est pas simplement parce que c’est une liberté pour tous les citoyens, c’est aussi une condition de parfaire l’intérêt général, c’est une école de la démocratie. Car c’est le lieu où le citoyenneté devient quelque chose de concret, d’immédiat, de pratique. C’est la légitimité de l’association qui sera le verrou pour permettre que son financement soit mieux respecté. »

Le processus d’élaboration

La séance plénière restitue le travail mené par le CESE, qui s’est appuyé sur un processus de consultation : recueil quantitatif de avec la consultation, débat avec les acteurs de terrain (journée délibérative, déplacement in situ) et des auditions et entretiens qualitatifs.

Revoir la séance plénière Lire le compte-rendu