Share |


PIA Jeunesse en Picardie

 

Territoires
Archives 2016

La réponse à l’appel à projet du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA) en faveur de la Jeunesse met en synergie les politiques locales menées en Picardie maritime et le Projet Educatif Régional Global pour les jeunes Picards (PERGP), signé en 2014 entre l’Etat et la Région, qui sera ainsi décliné de manière expérimentale sur un bassin de vie.

Accompagner les jeunes dans leurs projets pour « vivre et faire vivre leur territoire », tel est l’objectif de cette réponse portée par le Syndicat Mixte « Baie de Somme-Trois Vallées » et ses partenaires. Parce que le concept d’économie de proximité -dans toutes ses dimensions, économiques mais aussi culturelles et sociales- semble répondre à la fois aux objectifs d’aménagement et de développement du territoire mais aussi aux aspirations et pratiques des jeunes, c’est le fil conducteur qui est proposé.

Penser le territoire comme un espace d’expérimentation pour le public jeune est un levier pour leur participation et semble jouer un rôle important dans l’effet de confiance que ces jeunes revendiquent tant. Impliquer les jeunes dans le projet de territoire c’est aussi favoriser la création d’emplois et d’activités nouvelles, leur permettre de contribuer au « mieux vivre ensemble ».

Cet objectif stratégique se décline dans une vingtaine d’actions, pour accompagner les initiatives des jeunes, les valoriser, réduire les inégalités grâce à des parcours adaptés à chacun, favoriser leur insertion professionnelle et sociale en élargissant leurs choix d’orientation.

Le parti pris choisi permettra aux acteurs et institutions concernés de mieux travailler ensemble, et avec les jeunes. L’engagement de ces jeunes et de leurs aînés dans des actions conjointes devrait ainsi concourir à changer les représentations des uns par rapport aux autres et à créer une nouvelle dynamique territoriale.

Permettre à chaque jeune de construire son projet de vie en contribuant au développement de la Picardie maritime, voilà l’ambition de la démarche, proposée sur 4 ans, du printemps 2016 à décembre 2019.

L’évaluation qui en sera faite, de manière continue, en facilitera le pilotage et la transférabilité dans d’autres territoires de la future grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, et au-delà. 

Le Crajep Picardie portera l’axe « garantir la place des jeunes dans la gouvernance du projet » qui sera opérationnalisé par deux de ses membres, les CEMEA et les Francas. 

A noter que plusieurs mouvements d’Education Populaire, membres du CRAJEP, sont également partenaires et acteurs du projet global sur d’autres axes, d’autres actions.

Autres Informations 2016

Cnajep