Share |


Colloque sur la décentralisation et la modernisation de l’Etat

 

Territoires
Archives 2012

Organisé par la CPCA Bretagne, ce colloque s'est déroulé le 9 novembre dernier à Rennes, au Conseil Régional. Deux tables rondes animées par Marie-Martine LIPS, co-présidente de la CPCA Bretagne et Stéphane VERNAY, rédacteur en chef Ouest France Ille et Vilaine, ont mêlé acteurs associatifs et élus. Ce rendez-vous s'est déroulé en présence de Marylise Lebranchu, Ministre de la Réforme de l’Etat, de la décentralisation et de la fonction publique, qui a conclu les travaux de la journée.

Depuis les premières lois de décentralisation initiées par François Mitterrand et Gaston Deferre, le pays a changé, bougé, évolué. Les partis et les syndicats ont toujours du mal à entraîner l’adhésion collective, mais il est un autre corps intermédiaire qui rassemble : les associations.
Elles représentent aujourd’hui près de 10% de l’emploi salarié privé, rassemblent plus de 15 millions de bénévoles, occupent près des trois quarts de la pagination de la presse quotidienne régionale, les Français vont même jusqu’à déclarer qu’elles sont le collectif en qui ils font le plus confiance pour lutter contre les crises.

Les discussions à venir sur la décentralisation et la modernisation de l’Etat doivent être l’occasion de penser dans quel contexte cette décentralisation a lieu, pour qu’elle soit ambitieuse, fondatrice d’un nouveau pacte entre les citoyens et leurs représentants qu’ils soient élus politiques, syndicaux ou associatifs.

  • Parce que les associations mettent en oeuvre directement ou par mandatement des pans entiers de l’action publique ;
  • Parce que les évolutions des compétences de la puissance publique, de l’Etat à la commune, ont toujours des conséquences très directes pour les associations ;
  • Parce que la décentralisation ne peut pas se résumer à un dialogue entre élus ou entre experts ;

Pour en savoir plus: http://www.cpca-bretagne.org/

Autres Informations 2012

Cnajep