Share |


Contribution au débat « service national universel »

 

Publications
et ressources
Archives 2018

Dans sa « lettre à la jeunesse » (Lettre ouverte à la jeunesse – 18 avril 2017), le futur Président de la République, Emmanuel Macron, exprimait le souhait d’une « jeunesse engagée » et s’engageait à « pérenniser le service civique, en gardant ses fondamentaux, afin qu’il soit accessible à tous les jeunes » ainsi qu’à créer un « service national obligatoire (qui) durera un mois et s’adressera aux jeunes femmes et jeunes hommes aptes dans les trois ans suivant leur dix-huitième anniversaire ».

Dans son discours de politique générale devant l’Assemblée nationale, le 4 juillet dernier, le Premier ministre a confirmé l’objectif du Gouvernement de « mettre en place un nouveau service national » soulignant que « la jeunesse a soif d’engagement » pour des causes « sociales, culturelles, environnementales » et qu’il ne s’agit en rien de lui réclamer les « sacrifices » exigés dans le passé.

Le Cnajep, Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d’éducation populaire, regroupant 73 organisations nationales a décidé, vu l’importance du sujet pour l’ensemble des jeunes (600 000 à 800 000 jeunes concernés chaque année), de contribuer au débat. Le groupe d’appui Engagements du Cnajep s’est réuni à plusieurs reprises avec la Commission Politique jeunesse également.

Lire la contribution du Cnajep

 

Cnajep