Share |


Enquête de la JOC : emploi digne et autonomie des jeunes - des résultats édifiants !

 

Publications
et ressources
Archives 2017

 

La JOC présente aujourd'hui les résultats de son enquête sur le travail digne et l’autonomie des jeunes

" Pour la JOC, le travail est source d’épanouissement. Nous y développons de vraies valeurs : l’amour du travail bien fait et le sens du collectif. Pourtant, l’entrée dans le monde du travail, dans un contexte de début de prise d’autonomie, correspond à une chute brutale de notre niveau de vie : santé, logement, revenus...

Cette situation peut être subie par nos amis, nos familles, nous-mêmes. De 13 à 30 ans, nous sommes tous concernés ! La Campagne Nationale d’Action « Dignes et Travailleurs, notre défi pour demain » veut permettre aux jeunes du milieu ouvrier de s’épanouir et de construire un projet de vie par le travail digne. A travers celle-ci, la JOC veut permettre aux jeunes du milieu ouvrier d’accéder à leur autonomie par le travail. Nous devons prendre conscience qu’avoir un travail digne est un droit. Et pour cela, il nous faut agir ensemble !

De septembre à décembre 2016, les jocistes sont allés à la rencontre de plus de 3600 jeunes de 13 à 30 ans dans les rues, dans leurs lieux de vie... Leur but ? Donner la parole à la jeunesse concernant leur accès à l’autonomie et à l’emploi digne. « Mener l’enquête », pratique fondamentale de la JOC, est un des moyens pour rendre visible la vie des jeunes.

Parmi tous les jeunes rencontrés, nous avons mis en lumière certains visages de jeunes :
Jeunes privés d’emploi : 21% dont 18% de courte durée (moins d’un an) et 3% de longue durée (de 1 à 12 ans)
• Jeunes en Contrat à Durée Indéterminée : 10%
• Et les jeunes travaillant sous d’autres formes de contrats et de statuts (CDD, intérimaires, vacataires, saisonniers, stagiaires, services civiques ...) ou sans autorisation de travail : 22%
• Alternants (contrats d’apprentissage, contrats de professionnalisation) : 5%
• Jeunes de 13-17 ans : 20%

L’analyse de cette enquête a pu également faire ressortir la situation des jeunes percevant moins de 900 euros de ressources mensuelles nettes (salaires, indemnités, allocations, RSA, aides familiales...). Ils représentent 35% des jeunes interrogés et selon leur situation, ils sont en dessous du seuil de pauvreté.

Ensemble, les jeunes ont pu donner leur avis, dénoncer leurs situations, clamer leurs rêves, pousser un coup de gueule ! Et nous sommes fiers d’avoir rendu cela possible, dans une société où les jeunes du milieu ouvrier ne sont pas pris en compte.

Le samedi 15 avril 2017, 15 000 jeunes se retrouveront à Paris pour construire ensemble des revendications afin d’améliorer les conditions de vie des jeunes du milieu ouvrier. Les résultats de l’enquête seront au centre des débats pour construire ces revendications et engager l’ensemble de la jeunesse, des décideurs politiques, des associatifs, des syndicats, pour leur mise en oeuvre.
Ce rassemblement, à l’occasion des 90 ans de la JOC, montrera au monde entier l’engagement continu des jeunes pour un monde plus juste et fraternel.

Aina Rinà RAJAONARY"
Présidente de la JOC

 

Cnajep