Share |


Le livre vert : un projet sans relief ?

 

Prises de position
Archives 2009

A l'approche de la parution du Livre Vert sur les politiques jeunesse, de nombreuses zones d’ombre continuent de planer sur le processus de concertation conduit par Martin Hirsch. Aucune perspective claire ne semble devoir se dégager. De quoi nourrir notre scepticisme et nos inquiétudes.

Devant les réactions de mécontentement exprimées notamment par le CNAJEP, Martin Hirsch semble vouloir temporiser. C'est en tout cas le sentiment qui ressort de sa décision de reporter à la fin du mois de juin la remise du Livre Vert sur les politiques jeunesse. Reste que de nombreuses questions demeurent en suspens quant au contenu et aux suites qui seront données à ce Livre Vert.

A 10 jours de la parution programmée du Livre Vert, les débats au sein de la commission de concertation n’ont pas permis de dessiner les contours d’un projet transversal et cohérent pour les jeunes.

Le CNAJEP et ses membres sont évidemment inquiets de l’état et de l’avancée des travaux de la commission. En dépit des dysfonctionnements de méthode déjà soulignés, nous avons en effet pleinement joué le jeu de la concertation et mobilisé depuis plus de trois mois notre énergie et notre expertise afin d’enrichir le contenu du futur Livre Vert.

Nous avons ainsi pointé un certain nombre d’enjeux et d’orientations à prendre afin de répondre efficacement aux défis et aux attentes des jeunes :

  • L’accès à l’autonomie des jeunes suppose la mise en place d’une politique transversale qui intègre l’ensemble des problématiques jeunesse (emploi, logement, citoyenneté, éducation, culture, loisirs, etc.).
     
  • Une politique jeunesse se doit d’être universelle. Elle doit garantir des droits accessibles à tous et s’adresser à l’ensemble des jeunes, sans circonscrire artificiellement l’action publique à la seule tranche des 16/25 ans.
     
  • Une politique jeunesse doit mobiliser l’ensemble des acteurs concernés – Etat, collectivités, société civile, partenaires sociaux, etc.

En perpétuant une vision cloisonnée des politiques jeunesse, en excluant de son champ de réflexion des sujets aussi essentiels que l’éducation, la culture et le temps libre, et en refusant de se pencher sur la question de la gouvernance, le Livre Vert tend à évacuer l’ensemble des enjeux qui nous paraissaient devoir nourrir l’ambition de la commission de concertation. Il hypothèque par la même occasion ses chances d’aboutir à une vision renouvelée des politiques jeunesse.

Contacts presse : Benoît Mychak – CNAJEP - Tel.: 01 40 21 14 21 – 06 77 14 75 96
E-mail : cnajep@cnajep.asso.fr
Plus d’infos : www.cnajep.asso.fr

Cnajep