Share |


Service national universel : Comprendre, débattre, se positionner

 

Presse
Archives 2018

Le Cnajep publie aujourd'hui un communiqué commun avec le Forum Français de la Jeunesse.

8 juin 2018

"Emmanuel Macron, en tant que candidat puis en tant que Président de la République a affirmé à plusieurs reprises sa volonté d’instaurer un service national universel obligatoire (SNU). Depuis un an, les expressions politiques et les informations médiatiques se multiplient et créent un grand flou sur les objectifs fondamentaux de ce projet de SNU et les besoins auxquels il répond, ou encore le public à qui il s'adresse.

Le Cnajep, Comité pour les relations nationales et internationales des associations de jeunesse et d’éducation populaire, et le FFJ, Forum Français de la Jeunesse se sont saisis de ce sujet dès le départ regardant avec sérieux ce projet qui impacterait la jeunesse.

La contribution au débat du Cnajep apporte des points de vigilance à ce projet, pose des questions et réaffirme que tout projet pour les jeunes doit leur être utile, doit affirmer la confiance et l’intérêt qui leur sont portés. Oui, il faut investir mais investir vraiment dans la jeunesse !

La tribune du FFJ souligne qu’offrir comme seul horizon aux jeunes un SNU obligatoire ne permettra pas de créer un cadre propice au volontariat, à l’engagement et à la participation des jeunes en France. À l’heure d’une politique de réduction de la dépense publique, est-il pertinent d’engager des sommes colossales dans un dispositif à l’opposé des aspirations des jeunes ?

Aujourd’hui, le FFJ et le Cnajep pensent qu’il est urgent de faire un point sur ce que nous savons vraiment de ce projet pour mieux comprendre les enjeux, en débattre dans nos associations et avec d’autres, afin de mieux se positionner dans le débat.

Depuis septembre 2017, les institutions se sont saisies de ce projet remettant au Président de la République leur avis : retrouvez l’ensemble de ces travaux et découvrez « Ce qu’ils en pensent ».

A venir : un point sur « Ce qui existe déjà »

Et surtout parlons-en !"

 

Cnajep