Share |


Pour une Europe des citoyens

 

Presse
Archives 2008

La France préside l'Union européenne de juillet à décembre 2008. Cette présidence constitue une occasion unique de dynamiser le projet européen et de l'ancrer plus fortement dans une perspective citoyenne.

« La Présidence française de l'Union Européenne sera une présidence citoyenne, qui associera les Français ». C'est sur ce mot d'ordre que le gouvernement français s'est attaché à bâtir la PFUE, afin de contrecarrer les critiques régulièrement portées à l'Europe, confrontée à un déficit démocratique et à des dérives technocratiques qui ne facilitent pas l'appropriation de l'idée européenne par les citoyens.

A la veille de l'événement Jeunesse de la PFUE, qui marque symboliquement le coup d'envoi de cette présidence, le CNAJEP et ses membres tiennent à rappeler l'impérieuse nécessité d'associer l'ensemble des forces vives de la société civile, notamment les associations de jeunesse et d'éducation populaire, à la construction européenne. Cette dernière ne doit pas échapper aux citoyens européens eux-mêmes, et notamment aux jeunes générations qui constituent le présent et l'avenir de notre continent. La PFUE doit donc s'affirmer comme une étape décisive dans l'affirmation d'un dialogue civil à l'échelle européenne.

En rejetant les questions sociales dans le champ des compétences nationales lors de son intervention du 30 juin, le Président Sarkozy semble avoir exclu de fait toute possibilité de voir s'affirmer un modèle social européen. Pourtant, l'Europe sociale s'est imposée en France comme un enjeu majeur du débat sur le référendum pour le projet de Traité constitutionnel. A l'heure de la Présidence française de l'Union Européenne, le CNAJEP et ses membres tiennent à rappeler l'importance des questions sociales dans l'émergence d'une conscience européenne.

A l'heure de la présidence française de l'Union Européenne, le CNAJEP a donc souhaité porter une réflexion sur le modèle social européen, afin de promouvoir les politiques européennes favorisant l'insertion socioprofessionnelle des jeunes et des moins jeunes et de valoriser le rôle et la participation des organisations de jeunes dans la construction de l'Europe sociale. Cette réflexion donnera lieu à un colloque sur l'emploi des jeunes en Europe, le 6 décembre prochain à Paris. Cette rencontre s'inscrira dans le prolongement de la campagne « Politiquement Jeune » que nous avons engagé depuis 2 ans, et du travail que nous avons mené en lien avec le Forum européen de la jeunesse sur la question de l'emploi des jeunes.
Cnajep