Directeur-trice de la MJC/CSC de Marseillan (34340)

Présentation de la structure

Implantée dans une station balnéaire familiale, l’association « MJC de Marseillan » a été créée en 1983. Elle bénéficie d’un agrément « Jeunesse et Education Populaire », développant un cœur de métier basé sur l’animation socioculturelle de son bassin de vie, puis, créant un espace jeunesse spécifique et enfin en fondant l’école de musique de Marseillan. Elle diversifie progressivement ses activités et fait évoluer son fonctionnement dans le cadre d’un « Espace de Vie Sociale », et obtient en 2016 un agrément « Centre Social » par la CAF 34.

L’enrichissement des axes de travail ainsi que des tâches accomplies au fil du temps par l’association, le développement des activités et services proposés l’ont conduit  à constituer progressivement une équipe transversale constituée de professionnels expérimentés.

Elle s’appuie également sur de solides ressources humaines bénévoles et sur un réseau de prestataires aux compétences avérées. L’association compte 840 adhérents, comptabilise 7,22 ETP et mobilise un budget d’environ 580.000 €.

Description de la mission

Le-la  Directeur-trice  intervient sous l’autorité du Président de l’association ; il – elle est le garant de la conception, du pilotage, de la mise en œuvre et de l’évaluation du projet associatif,  dans le cadre des valeurs et principes de l’éducation populaire :

  • le respect de la dignité humaine ;
  • la laïcité, la neutralité et la mixité sociale ;
  • la solidarité ;
  • la participation et le partenariat.

Concernant ses missions, le-la  Directeur-trice  dispose d’une autonomie pour organiser son travail, sur la base des orientations validées par l’association support. Elle – Il établit périodiquement avec le Président, le Conseil d’Administration et le bureau son plan de charge, définissant ses objectifs et ses priorités de travail, ainsi que les moyens correspondants.

Fonctions du-de la  Directeur-trice  qui est principalement chargé-e (voir détail des fonctions en annexe) :

  1. de co-concevoir et conduire le projet d’animation globale de l’association, articulé à la vie locale ;
  2. de coordonner les partenariats et de contribuer à les animer ;
  3. de développer les dynamiques participatives tant en interne qu’en externe ;
  4. de gérer les équipes pluridisciplinaires de professionnels et bénévoles ;
  5. d’assurer la gestion administrative et budgétaire de la structure.

Profil recherché

Qualifications et expérience requises

  • Titulaire d’un diplôme de niveau II minimum en développement social local ou gestion d’organisme à vocation sociale (DESJEPS, CAFERUIS, DEIS, CAFDES, DEESS, Master 2…)
  • Expériences professionnelles significatives dans les domaines de l’économie Sociale et Solidaire, de l’éducation populaire ; expérience de direction au sein d’une MJC et / ou d’un centre social associatif souhaitable ; ce parcours permettra de témoigner d’une réelle connaissance de la vie associative, d’une maitrise de la méthodologie de projet dans une démarche de développement social, local et solidaire et de la connaissance des politiques publiques (les institutions et leurs compétences, les financeurs et leurs programmes, les différents contrats territoriaux, les ressources à différents niveaux).
  • Permis de conduire + véhicule.

Savoirs

  • Maîtrise de la relation partenariale et institutionnelle et des dispositifs des secteurs de l’animation et du social
  • Avoir le sens du contact, de l’écoute et des relations humaines.
  • Maîtrise des outils de gestion administrative, financière et ressources humaines.
  • Capacité à mobiliser les ressources des collaborateurs pour atteindre les objectifs fixés.
  • Être rigoureux et discret.
  • Avoir la capacité de s’organiser, de se rendre disponible, y compris en urgence lorsque cela est nécessaire.
  • S’assurer du respect de la réglementation (encadrement des mineurs, ERP, …).
  • Connaissance des publics en situation de fragilité socioéconomique

Conditions d’emploi

  • CDI – Personnel cadre autonome « au forfait annuel en jours »
  • Rémunération selon CCNT de l’animation – groupe G, coefficient 400.
  • Prise de fonction à compter de juin 2019

Les premiers entretiens se dérouleront courant février 2019

Tests écrits et entretiens à prévoir