COORDINATEUR·RICE DE L’ANTENNE SOLIDARITÉS JEUNESSES GRAND EST

Présentation de la structure

Solidarités Jeunesses est un mouvement d’éducation populaire qui place la solidarité, l’engagement et la transformation sociale au coeur de son projet. Nos choix et nos actes sont l’affirmation de notre vision pour une société où le progrès est avant tout social, où le respect de
l’être humain et de son environnement sont des valeurs fondatrices et partagées, où la liberté de
choisir, de rêver et de résister est accompagnée. En tant qu’association organisatrice de projets de
volontariat, de chantiers internationaux et d’actions de solidarité, notre activité s’adresse à toutes
et à tous, sans distinction d’âge, de nationalité ou d’origine sociale ou culturelle.

Le mouvement est composé d’un secrétariat national à Paris, de 8 délégations et d’une antenne
régionale. L’organisation présente aujourd’hui un cadre de travail engagé et un fonctionnement interne qui prône la coopération et l’entraide. Une importance particulière est donnée à la formation des salarié·es avec des temps réguliers de rencontres et d’échanges de pratiques au sein du réseau national et international.

L’antenne régionale « SJ – Grand Est » a vu le jour fin 2021 autour de Belmont (67). C’est dans ce
village que se trouve l’ancienne maison des volontaires léguée par le Mouvement chrétien pour la paix (MCP) à Solidarités Jeunesses il y a plus de 40 ans. SJ a pris ce lieu d’ancrage comme point de départ pour entamer un diagnostic du territoire dans le but de réimplanter des activités dans cette région.

Un an et demi après la création de l’antenne, le bilan est positif : un chantier international et un échange de jeunes se sont tenus dans la commune de Fouday ainsi que diverses activités d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale dans la Vallée de la Bruche. Afin de poursuivre ses activités en Alsace et territoires limitrophes, Solidarités Jeunesses est donc aujourd’hui à la recherche d’un·e coordinateur·rice pour son antenne Grand Est, qui sera basé·e à
Mutzig.

Description de la mission

MISSIONS
En lien avec la politique fixée par le Conseil du Mouvement et sous la responsabilité de la Déléguée Nationale basée à Paris, le·la coordinateur·trice de l’antenne SJ Grand Est aura pour missions principales :

Garantir la mise en oeuvre des projets
 Pilotage des projets déjà en place
 Coordination des chantiers et projets internationaux
 Développement de nouvelles actions et activités
 Gestion et développement de partenariats en France et à l’international (collectivités
locales, associations, structures socio-éducatives, etc.)
 Gestion des financements : veille, écriture de projets, suivi financier et bilan

Coordonner les activités
 Organisation logistique des événements et des projets (chantiers internationaux, échanges
de jeunes, ateliers interculturels, etc.)
 Communication et prospection auprès de partenaires
 Recrutement et encadrement d’animateur·rices
 Animation d’ateliers et d’au moins un chantier international pendant l’été

Participation à la vie associative du mouvement Solidarités Jeunesses
 Participation au Conseil du mouvement et au Collectifs pilote (instances d’orientation et
d’évaluation, 3 week-ends/an)
 Possibilité d’implication dans d’autres instances de gouvernance

Profil recherché

COMPÉTENCES ET QUALITÉS RECHERCHÉES
 Créativité, autonomie, adaptabilité
 Envie d’évoluer dans contexte rural
 Coordination d’équipe et gestion de projets, y compris aspects budgétaires
 Connaissance du travail avec des populations jeunes, du champ de l’éducation populaire et
de l’interculturel
 Qualités relationnelles, capacité d’écoute, médiation et aptitude à travailler en équipe
 Capacité à présenter et défendre un projet, à développer des relations institutionnelles
 Aisance à communiquer et à rédiger
 Maîtrise de l’outil informatique
 Anglais lu, écrit, parlé exigé

PROFIL
 Permis B obligatoire
 Diplôme et/ou expérience dans la coordination de projets interculturels
 Expérience en animation (BAFD souhaité)
 Connaissance et expérience de la vie associative
 Disponibilité en soirée et week-end
 Intérêt et motivation pour l’éducation populaire et les dynamiques collectives

CONDITIONS DU POSTE
Poste à pourvoir en mi-février 2023, selon disponibilité et profil
Contrat à durée indéterminée à plein temps
Lieu de travail : Mutzig, avec possibilité de télétravail régulier et déplacements réguliers dans le
Bas-Rhin et en France
Salaire d’embauche : en fonction de l’expérience et du profil, entre indice 330 et 360 de la
convention ECLAT (soit 2167,50€ et 2427,50€ bruts)
Mutuelle d’entreprise prise en charge à 100 % et remboursement titres de transport en commun à
50%
Tickets resto d’une valeur faciale de 7€, pris en charge par l’employeur à 60%