Chargé.e de mission mobilité européenne et engagement des jeunes – Corps Européen de Solidarité

Présentation de la structure

Missions de la structure (sous-direction, département, mission…) (6) :
L’Agence du Service Civique est un Groupement d’Intérêt Public créé en mai 2010 ; elle est présidé par Béatrice Angrand. Sous la tutelle du Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, elle emploie environ 80 personnes.

Tournée vers la mobilité et l’engagement des jeunes, elle a pour mission de mettre en œuvre, d’animer et de promouvoir le Service Civique, qui permet aux jeunes de 16 à 25 ans qui le souhaitent d’effectuer une mission d’intérêt général auprès d’organismes à but non lucratif ou de personnes morales de droit public en étant indemnisé par l’Etat. Sa finalité est de favoriser la mixité sociale et la cohésion nationale.

Depuis le 1er janvier 2016, elle est chargée également de la mise en œuvre en France du volet jeunesse et sport du programme européen « ERASMUS + 2014-2020 » et depuis décembre 2018 du Corps Européen de Solidarité. Ces programme s’adressent, dans le cadre de l’éducation non formelle, à tous les jeunes âgés de 13 à 30 ans avec pour objectifs la mobilité européenne via le volontariat, les changes de jeunes, les formations des acteurs de jeunesse, les partenariats stratégiques entre organisations et de dialogue structuré avec les jeunes

Missions du département : Agence nationale Erasmus + Jeunesse & Sport

Le programme E+ jeunesse et sport comprend trois « actions clés » : (référence : « Guide du programme Erasmus +, 2014)
– Mobilités des individus à des fins d’éducation et de formation (pour le chapitre Jeunesse : échanges de jeunes, service volontaire européen, mobilités des acteurs de jeunesse) – Action Clé 1

– Coopération en matière d’innovation et d’échanges de bonnes pratiques (pour le chapitre Jeunesse : Partenariats stratégiques, renforcement des capacités dans le domaine de la jeunesse) – Action Clé 2

– Soutien aux réformes des politiques publiques : (pour le chapitre jeunesse : Dialogue structuré – rencontres entre les jeunes et les décideurs dans le domaine de la jeunesse – Action Clé 3

Tandis que le programme du Corps Européen de solidarité comprend 4 piliers :
– Le volontariat
– Les projets de solidarité
– Les stages et emplois
– Le réseautage et la labellisation

Missions du pôle (« Mobilité des Jeunes et des travailleurs de jeunesse et sport») :
– Pilotage, développement, gestion administrative et financière de l’action clé 1 Erasmus +
– Animation du Point National d’information sport
– Pilotage, développement, gestion administrative et financière du Corps Européen de solidarité

Effectif du pôle (répartition par catégorie) : 1 cheffe de pôle, 1 adjoint à la cheffe de pôle, 8 chargés de mission, 1 chargé d’appui, 5 assistants administratifs
Encadrement : non

Description de la mission

Durée d’affectation souhaitée : 3 ans

Sous la responsabilité de la Cheffe du Pôle, le.a chargé.e de mission assure la gestion administrative et financière d’un portefeuille de porteurs de projet et de Régions sur le Corps Européen de Solidarité, l’accompagnement des bénéficiaires et le déploiement et la promotion du programme CES en Région. Le.a chargé.e de mission assure également le pilotage de thématiques transversales prioritaire de l’Agence et du pôle. A ce titre, il.elle est plus particulièrement chargé.e de :

– Gérer et suivre le processus global de demande de subvention: supervision sur l’ensemble du cycle de vie d’un projet, de l’instruction, en passant par le suivi qualitatif, le suivi administratif et financier, le soutien technique et opérationnel jusqu’au contrôle à postériori des dossiers.

  • Instruction des demandes de labélisation pour des structures développant un projet CES
  • Instruction, suivi, évaluation des demandes de subventions
  • Audit, contrôle des bénéficiaires et visite des projets sur site

– Accompagner les porteurs de projets : mission essentielle de conseil, d’aide à l’amélioration des contenus pédagogiques en adéquation avec les priorités des programmes, orientation des porteurs vers des formations

  • Soutien pédagogique, technique et opérationnel aux porteurs de projet
  • Evaluation des besoins en formation

– Développer et promouvoir le CES: au-delà de sa mission d’accompagnement, le.a chargé.e s’attèle à promouvoir le programme auprès des acteurs du territoire, nouveaux ou anciens, il s’agit de garantir l’accessibilité à tous mais aussi une mise en réseau, dans une logique d’impulsion, de qualité, de dissémination. Cette mission de développement passe par de l’information, une communication ciblée, et l’identification d’acteurs relais pour aller vers les publics les plus éloignés

  • Mise en place de stratégies de développement de l’accueil et de l’envoi de CES
  • Mise en place de stratégies de formation dans le cadre des priorités permanentes
  • Mise en place de partenariat dans le cadre d’organisation de formation avec les autres agences européennes, organisation et suivi des séminaires organisés pour le soutien des actions CES dans le cadre du NET
  • Développement d’outils de valorisation du CES

– Contribuer à la réflexion stratégique: enfin, en lien avec le chef de pôle, le.a chargé.e de mission assure une mission de représentation tant auprès des institutions locales et nationales, qu’européennes et doit faire remonter les besoins du terrain, les enjeux propres aux acteurs et aux jeunes français, en terme de mobilité, d’engagement, de professionnalisation….Il/elle a pour mission de contribuer aux réflexions stratégiques thématiques ou sectorielles afin de sensibiliser les décideurs, de porter la vision et l’expertise de la France sur la mobilité des jeunes, l’engagement, leur insertion professionnelle.

Profil recherché

E – Expert : domine le sujet – capacité à le faire évoluer, à innover
M – Maîtrise : connaissances approfondies – capacité à traiter de façon autonome les situations complexes ou inhabituelles
P – Pratique : connaissances générales – capacité à traiter de façon autonome les situations courantes
I – Initié : connaissances élémentaires, notions – capacité à faire mais en étant « tutoré »

Connaissances :

  • Animation de réseaux (M)
  • Management de projets pluri-partenariaux (P)
  • Connaissances des institutions et programmes européens (Union européenne et Conseil de l’Europe) (M)
  • Connaissances des politiques de jeunesse et des acteurs de jeunesse, en France et en Europe (M)
  • Connaissances de la bureautique (Word, Excel, Outlook), d’Internet et des réseaux sociaux (P)
  • Aisance rédactionnelle en français et en anglais (P)
  • Ingénierie de formation – pédagogie non formelle (P)
  • Élaboration des tableaux de bord des dossiers et suivi des échéanciers (M)
  • Maitrise du cadre administratif, juridique et financier de la gestion des financements dans le cadre des politiques nationales et européennes (P)

Savoir-être :

  • Rigueur et méthodologie
  • Discrétion et réserve professionnelle
  • Savoir rendre compte et alerter sur les difficultés
  • Sens du contact y compris en situation interculturelle
  • Savoir travailler en équipe
  • Initiative et autonomie
  • Etre à l’écoute des besoins exprimés par les collègues et savoir les traduire en propositions concrètes

Conditions

Type de contrat: CDD 3 ans (renouvelable – contractuel ou détaché)

Fonction publique d’Etat

Catégorie A

Poste à pourvoir : novembre 2019