Share |

Pour une nouvelle organisation de l'action publique

Le processus de décentralisation a conduit à un renforcement continu de l’investissement des collectivités territoriales dans le champ des politiques de jeunesse et d’éducation populaire. Ce processus va connaître une nouvelle étape, avec l’acte III de la décentralisation qui devrait être adopté en 2013.

Le Cnajep, en concertation avec les CRAJEP, doit donc se situer comme un acteur des politiques territoriales et favoriser leur appropriation et leur compréhension par le plus grand nombre. Le Cnajep devra plus particulièrement veiller à la prise en compte des questions de jeunesse et d’éducation populaire dans l’organisation de l’action publique, à l’émergence d’une démocratie locale rénovée associant la société civile et les citoyens et aux conditions d’un développement harmonieux et équitable des territoires.

L’enjeu consistera parallèlement à favoriser les dynamiques ascendantes et la capitalisation des initiatives des CRAJEP, les expériences menées à l’échelon régional pouvant nourrir l’élaboration d’une politique nationale de jeunesse et d’éducation populaire.

Pour ce faire, le Cnajep poursuivra son travail de mutualisation des pratiques et d'élaboration entre ses membres et ses différentes structures régionales. Une attention particulière sera portée à la structuration des relations avec les Président/e/s des CRAJEP.