Actus des Membres

Journée Internationale des Volontaires : Célébrer la contribution des volontaires à la paix et au développement

05 Déc 2018 Par FRANCE VOLONTAIRES
Journée Internationale des Volontaires : Célébrer la contribution des volontaires à la paix et au développement

La Journée Internationale des Volontaires (JIV) est célébrée chaque année le 5 décembre pour reconnaître et célébrer la contribution des volontaires du monde entier à la paix et au développement.
Le thème de cette année – « Les volontaires construisent des communautés résilientes » – rend hommage aux volontaires du monde entier – avec un accent particulier sur les volontaires des communautés locales – qui contribuent à rendre leurs communautés plus résistantes aux catastrophes naturelles, aux stress économiques et aux chocs politiques. La campagne combine la reconnaissance des volontaires avec des preuves concrètes tirées du Rapport sur l’état du volontariat dans le monde (SWVR) 2018, une publication phare des Nations Unies sur le volontariat et la résilience des communautés. La JIV 2018 met l’accent sur les valeurs du volontariat à travers l’appréciation des volontaires locaux (y compris les groupes marginalisés et les femmes, qui représentent près de 60 % des volontaires dans le monde) et leur impact sur la construction d’une communauté résistante.

En 2016, nous comptions 8 095 volontaires français, déployés dans des actions de solidarité internationale, soit : 1 908 Volontaires de Solidarité Internationale (VSI), 5 628 volontaires d’initiation et d’échange et 559 volontaires d’échange et de compétences.
Les volontaires d’initiation et d’échange sont les engagés de service civique, en mission à l’international, mais aussi les volontaires des dispositifs JSI et VVV-SI et les volontaires de chantiers de solidarité internationale.
Les volontaires d’échange et de compétences relèvent du dispositif du Congé de Solidarité, et des missions à destination des séniors portés par le GREF et Agir abcd.

Dans une démarche d’inclusion, France Volontaires œuvre au « volontariat monde », et encourage la réciprocité des mobilités solidaires. En 2017, 82 volontaires, de 14 pays, ont réalisé leur engagement de service civique en France, soit 38 % de plus qu’en 2016.

Un projet pour renforcer la résilience des communautés oasiennes

France Volontaires en France, AOFEP au Maroc, ASOC en Tunisie, TENMIYA en Mauritanie, CARI en France et FOCSIV en Italie, impliquées dans le projet TERO – Territoires Engagés pour la Résilience des Oasis – saluent la valorisation ainsi portée aux volontaires locaux, et rappellent l’importance de leurs actions au quotidien.

Le programme TERO, financé par le Programme Européen de Volontariat dans l’Aide Humanitaire (EUAV), renforce la résilience des communautés oasiennes au Maroc, en Mauritanie et en Tunisie sur les risques liés au changement climatique, à travers l’implication de jeunes volontaires locaux. TERO forme des animateurs et responsables d’associations locales aux méthodes de mobilisation de jeunes volontaires, identifie les freins et leviers de l’engagement des jeunes et sensibilise le grand public aux enjeux liés aux changements climatiques. Le documentaire « Jeunes volontaires face aux changements climatiques » réalisé par l’association ASSOC contribuera à la mobilisation des jeunes volontaires climatiques.

Extraits traduits du communiqué de presse des VNY :

Partout dans le monde, les volontaires se mobilisent pour créer des communautés inclusives et capables de faire face aux crises.

Plus d’un milliard de personnes dans le monde consacrent temps et efforts pour sauver des vies et aider les autres. Pour mettre cela en contexte, si les efforts des bénévoles du monde entier étaient additionnés, alors le « Bénévolat  » serait la cinquième plus grande force de travail au monde.

Non seulement les bénévoles sont sur la ligne de front dans leurs propres communautés pendant les périodes difficiles, mais des groupes de bénévoles locaux se renforcent pour faire face aux crises futures. En effet, le bénévolat permet aux gens de s’organiser, de partager des informations et de réagir rapidement aux chocs et au stress. Le sens de la solidarité et les liens entre les personnes qui travaillent ensemble sont également renforcés. Cela est particulièrement important pour les communautés les plus isolées et les plus vulnérables pour lesquelles les autres types de soutien sont limités. Les bénévoles s’efforcent de créer un monde meilleur par leurs actions. Par exemple, le changement climatique provoque l’assèchement de la mer d’Aral en Ouzbékistan. Les communautés vulnérables de la région sont touchées par le manque d’accès à l’eau potable, ce qui a affecté leur santé et leurs condition s de vie . Les Volontaires des Nations Unies forment actuellement 2 000 volontaires de la santé des communautés rurales pour les sensibiliser aux mesures préventives que les communautés devraient prendre et former les populations locales pour renforcer les capacités des volontaires dans la région.

Face à une myriade de crises, le volontariat est un levier à encourager. Le Yémen connaît actuellement la crise humanitaire la plus grave au monde. Jusqu’à 22 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire. Des volontaires, tant locaux qu’internationaux, se sont rendus sur le terrain pour évaluer les besoins en matière de sécurité alimentaire et préparer et distribuer des bons d’aide alimentaire.

Les volontaires veillent à ce que les communautés d’accueil soient prêtes à accueillir les personnes déplacées et à leur fournir une aide d’urgence et humanitaire. C’est le cas pour les quelque 40 000 personnes du Venezuela, fuyant les conflits politiques et économiques de l’année dernière, qui ont été accueillies à Trinité-et-Tobago.

Ces exemples, étayés par les données du Rapport sur l’Etat du volontariat dans le monde 2018, publié par le PVNU, illustrent l’énorme potentiel du volontariat en tant que fondement essentiel de la résilience des communautés. Les volontaires tissent les filets de sécurité dont les sociétés ont besoin et, avec le soutien approprié, ils peuvent créer des communautés inclusives et capables de faire face aux crises.

Chacun d’entre nous peut être volontaire ou bénévole et changer le monde – localement et globalement – pour le mieux – en étant prêt pour ce qui vient.

#IVD18, #ResilientCommunities #TERO, #Act4oasis, #EuAidVolunteers #JIV2018

A propos de France Volontaires
France Volontaires, est la plateforme française des Volontariats Internationaux d’Echange et de Solidarité. Créée en 2009 sous la forme d’une association, France Volontaires est le fruit d’une construction partagée entre des acteurs publics et associatifs impliqués dans la solidarité internationale. Opérateur du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, elle réunit l’Etat, des collectivités territoriales et des associations autour d’une mission d’intérêt général : le développement et la promotion des engagements volontaires et solidaires à l’international. Elle s’appuie sur une présence en France (hexagonale et outre-mer) et sur un réseau d’Espaces Volontariats en Afrique, Asie et Amérique latine.

Contact France Volontaires : service.communication@france-volontaires.org – www.france-volontaires.org

A propos des Volontaires des Nations Unies
Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est l’organisation des Nations Unies qui promeut le volontariat pour soutenir la paix et le développement dans le monde. Le programme VNU contribue à la paix et au développement en mobilisant des volontaires, en plaidant pour le volontariat au niveau mondial et en encourageant les partenaires à intégrer le volontariat dans les programmes de développement. La vision du programme VNU est un monde où le volontariat est reconnu, au sein des sociétés, comme un moyen pour tous les peuples et pays de parvenir à la paix et au développement par l’éradication simultanée de la pauvreté et la réduction significative des inégalités et de l’exclusion.

Contact UNV : Jennifer Stapper/ jennifer.stapper@unv.org  –  www.unv.org/internationalvolunteerday2018