Share |


"Le sport, d'abord l'affaire des jeunes"

 

Actualités
du secteur
Archives 2017

Dans le cadre d’une réflexion élargie sur son offre éditoriale, l’INJEP refond les bulletins Jeunesses : études et synthèses et Stat-Info dans une publication unique intitulée INJEP analyses & synthèses, et déclinable en trois sous-collections : « Etudes et recherches », «Statistique publique», « Expérimentations ». 

Cette nouvelle publication, qui se veut plus lisible et plus facilement mobilisable par l’ensemble des acteurs, porte aussi la cohérence générale des productions et l’identité commune aux missions réunies depuis janvier 2016 au sein de l’INJEP dans un service à compétence nationale.

Le premier numéro d’INJEP analyses & synthèses, « Le sport, d’abord l’affaire des jeunes », dédié aux pratiques sportives des jeunes, vient de paraître

La pratique d’une activité physique est plus courante chez les jeunes de 15 à 29 ans que chez leurs aînés : 46 % d’entre  eux s’y livrent plus d’une fois par semaine, contre 39 % pour  les 30-49 ans. Les sports les plus prisés par les jeunes sont la natation, le football, le vélo, le footing. Si le vélo et la natation appartiennent également aux tranches d’âge plus élevées, la pratique du football et du footing régresse avec l'âge. Jusqu’à 25 ans, plus de neuf jeunes sur dix déclarent pratiquer une ou plusieurs activités sportives. Après 25 ans, un fort écart se creuse entre les hommes et les femmes, le taux de pratique étant de 93 % pour les hommes de 26 à 29 ans, contre 78 % pour  les femmes. Les moins de 30 ans constituent 71 % des licences dans les nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville,  contre 55 % dans les autres quartiers.

Auteurs : Éric Cléron,  Chargé d’études (INJEP-MÉOS), Anthony Caruso, Chargé d’études (INJEP-MÉOS).

Cnajep