Share |


La place des filles dans les juniors associations

 

Actualités
du secteur
Archives 2016

L'INJEP a publié un rapport d'étude sur la place des filles dans les juniors associations.

Contexte de l’étude
En mars 2013, l’assemblée générale du Réseau national des juniors associations (RNJA) a adopté un plan de développement prévoyant une étude sur la participation des jeunes filles dans les juniors associations.

Formulée par certains membres fondateurs du réseau et par les jeunes adhérents, cette demande a fait l’objet d’un rapprochement avec une équipe de chercheurs de la chaire de recherche sur la jeunesse de l’École des hautes études en santé publique (EHESP) à Rennes.

La demande consistait à interroger la place et le rôle des filles au sein des juniors associations, notamment sous l’angle de la prise de responsabilités. Pour mener à bien cette étude, un partenariat a été engagé en novembre 2013 entre l’EHESP et le RNJA avec le soutien du Fonds de développement de la vie associative, au titre des études.

Ce premier temps de l’enquête a produit un travail quantitatif important sur la base de données des adhérents du RNJA. Il a permis de dégager des lignes de force appelant à un approfondissement des analyses à partir de rencontres menées avec les adultes et les jeunes impliqués dans une junior association pour produire des données qualitatives.

Cette deuxième phase de l’enquête a été l’occasion d’une ouverture à un troisième acteur, l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP), accompagnant le processus entamé et prolongeant certains questionnements dans la deuxième phase d’enquête.

Fransez POISSON (EHESP) Emmanuel PORTE (INJEP)
avec la participation d’Alexandre POURTIER, Karinne GUILLOUX et Stéphanie GUILLEMARD (EHESP)
Commanditaire : RNJA
 

Autres Informations 2016

Cnajep