Share |


Il est urgent de protéger et d’intégrer les réfugiés !

 

Actualités
du secteur
Archives 2016

A l'occasion de la journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, le Forum européen de la jeunesse dont le Cnajep est membre, publie un communiqué et demande aux dirigeants européens de garantir la protection et l’intégration des jeunes réfugiés.

" La plupart des personnes qui cherchent une protection sur le sol européen sont des jeunes, tout come nous. Violer leurs droits et priver les jeunes réfugiés de leur jeunesse ou de leur enfance, à un moment où ils sont particulièrement vulnérables et où ils ont vécu des expériences traumatisantes, ne peut être acceptable en  Europe – un continent qui a presque universellement accepté les droits humains comme fondement constitutionnel.

Alors que les autorités à tous les niveaux ne parviennent pas à garantir les droits des migrants et des réfugiés, les  organisations de jeunesse et les jeunes de toute l’Europe jouent un rôle crucial en organisant toute une série d’initiatives – allant d’activités de loisirs à l’établissement d’écoles pour enfants et adultes. Ces initiatives contribuent considérablement à encourager l’intégration des  migrants, elles permettent d’améliorer leurs compétences linguistiques et sociales et de protéger leurs droits.

Le Forum Jeunesse demande aux dirigeants européens responsables du respect des droits des migrants et des refugiés, de suivre l’exemple établi par les organisations de jeunesse et de la société civile, et d’agir d’urgence pour garantir leur protection et leur intégration.

Construire des murs, ériger des palissades, organiser des mouvements de “repoussées” ou lancer du gaz lacrymogène aux frontières ne sont pas des mesures durables pour “défendre l’Europe”. Elles ne protègent pas non plus les droits humains des réfugiés.

Au lieu de cela, les dirigeants et les gouvernements de l’Europe doivent diriger l’Europe en promouvant les valeurs démocratiques et en travaillant dans la solidarité et le respect des obligations humanitaires et légales de l’asile, garantissant la  protection des personnes qui recherchent la paix et la liberté.

Des systèmes adéquats et une politique commune de migration doivent être mis en place pour permettre à chaque réfugié d’être équipé des connaissances, des qualifications et des compétences pour devenir des citoyens actifs et être pleinement intégrés dans la société. De cette manière uniquement pourrons-nous sauvegarder les droits humains, pas uniquement pour les réfugiés, mais pour nous tous et toutes.

La migration n’est pas un problème nouveau pour la société européenne, sa culture ou son économie. Nous l’avons déjà expérimentée dans le passé.  Nous avons profité et continuerons de profiter de l’immigration et de la présence de personnes de nombreux milieux culturels différents à condition que nous respections leurs droits. Le Forum Jeunesse demande à l’Europe de reconnaître ces faits et de s’en inspirer. "

 

Autres Informations 2016

Cnajep