Share |


La France s’engage

 

Actualités
du secteur
Archives 2014

Le 24 juin 2014, le Président de la République, François Hollande, et la ministre Najat Vallaud-Belkacem ont lancé l’initiative "La France s’engage". Cette démarche, soutenue par le gouvernement et des personnalités de la société civile, vise à identifier, valoriser et soutenir des initiatives socialement innovantes portées par la société civile.

Rappelons que l’engagement est cette année la grande cause nationale

Cette démarche a été conçue pour permettre à des projets isolés mais prometteurs et nourris de savoir-faire et de convictions de changer d’échelle grâce à un soutien actif et mieux piloté des pouvoirs publics. François Hollande a choisi de faire de cette démarche son "grand chantier présidentiel", expliquant qu’aujourd’hui "un chantier présidentiel se doit mettre en valeur les Français".

Une première liste de 15 initiatives qui ont été retenues vont bénéficier de ce soutien. François Hollande a rappelé l’importance que revêtait le monde associatif , de l’innovation dans les politiques de demain, celles-ci "émanant parfois d’initiatives anonymes et silencieuses". Il a ainsi rappelé la mobilisation pour un choc de simplification des démarches administratives des associations.

Le Mouvement associatif qui porte la Grande cause nationale pour l'engagement associatif a rappelé dans un communiqué qu'il sera déterminant que cette intention se traduise, dans les faits, par un nouveau rapport de la puissance publique aux associations, que les citoyens plébiscitent pour agir :

  • Pour favoriser l’action collective, il faut sécuriser les financements publics des associations, alléger leurs contraintes administratives, adapter les réglementations à leurs réalités ;
  • Pour favoriser l’innovation, il faut soutenir les expérimentations, autoriser les dérogations nécessaires aux réglementations en vigueur ;
  • Pour favoriser le changement d’échelle, il faut valoriser ceux qui accompagnent les initiatives locales et leur permettent de se développer, en     particulier les fédérations et réseaux associatifs dont c’est l’objet.

Une telle politique de soutien à l’innovation sociale qui favorise les initiatives et l’intelligence collective doit être co-construite par la société civile et la puissance publique. 

Autres Informations 2014

Cnajep