Share |


Projet de loi des finances 2010 : une nouvelle étape dans la fragilisation de la vie associative ?

 

Actualités
du secteur
Archives 2009


La préparation de la Loi de Finances 2010 intervient dans un contexte marqué par un triple mouvement :
Un contexte de récession économique qui contraint les décideurs publics et laisse augurer d'arbitrages budgétaires difficiles.
Un chantier de modernisation des politiques publiques dont l'objectif déclaré est de rendre plus efficace l'affectation des deniers publics et de développer une culture du résultat.
Une évolution des relations entre Etat et associations, avec une tendance avérée au désengagement de la puissance publique et à la fragilisation de la vie associative.
La conjonction de ces différentes tendances, qui procèdent tout autant de contraintes objectives que de choix politiques, se concrétise par une remise en cause du soutien de l'Etat dans la mise en oeuvre d'une politique nationale en direction de la jeunesse et de l'éducation populaire.
A la veille de la conférence de la vie associative, dont l'enjeu principal concerne la sécurisation de l'horizon politique et financier des associations, les orientations du PLF 2010 ne peuvent que nous interroger et nous préoccuper.

Autres Informations 2009

Cnajep