Share |


Création d'un Haut Commissariat à la jeunesse : le Cnajep attend des actes réels et concrets

 

Actualités
du secteur
Archives 2009

À l'occasion de la présentation de ses voeux au monde enseignant, à Saint-Lô, Nicolas Sarkozy a annoncé la création d'un Haut Commissariat à la Jeunesse placé auprès du premier Ministre et confié à M. Martin Hirsch.

Cette nomination pourrait laisser penser que le gouvernement a aujourd'hui la volonté de mettre en oeuvre une véritable politique de jeunesse intégrant la nécessaire transversalité des questions qui garantissent un accès à l'autonomie pour les jeunes: orientation, formation, insertion professionnelle, logement, engagement, accès aux loisirs...

Pourtant, face à une crise qui s'installe en France, et dont les jeunes sont déjà les premières victimes, le CNAJEP ne peut que constater l'absence de propositions du gouvernement et dénoncer les attaques successives de celui-ci envers les acteurs de l'Education, de la Jeunesse et de l'Education Populaire : coupes budgétaires, suppression de postes, démantèlement de l'INJEP, statu quo sur le service civil volontaire...

Un chantier considérable attend le Haut Commissaire : la réparation des dégâts engendrés par l'inaction de ces dernières années et la construction d'une politique de jeunesse ambitieuse en concertation avec les organisations de Jeunesse et d'Education Populaire.
Au-delà des annonces et des bonnes intentions, le Haut Commissariat devra donc être doté de réels moyens.

Le CNAJEP a déjà transmis au gouvernement ses propositions pour l'autonomie et l'engagement des jeunes, il attend d'être convié par Martin Hirsch dès que possible.
 

Autres Informations 2009

Cnajep