Share |


Pour une politique jeunesse ambitieuse et concertée

 

Actualités
du secteur
Archives 2008

Rendre avant la fin 2008 un plan pour l'engagement et l'autonomie des jeunes : telle est l'ambition qu'a exprimée Nicolas Sarkozy le 24 juillet dernier à Batz-sur-Mer. Si nous saluons la volonté du Chef de l'Etat, nous tenons toutefois à rappeler que la construction d'une politique de jeunesse ambitieuse et efficace ne pourra faire l'économie d'un dialogue soutenu avec le réseau des associations de jeunesse et d'éducation populaire.

Le Président de la République a confié à Bernard Laporte le soin d'élaborer un plan pour l'engagement et l'autonomie des jeunes, dont les mesures sont attendues pour novembre 2008. Si le « Tour de France de la Jeunesse » entamé le 17 septembre par le Secrétaire d'Etat répond au souci de prise en compte de la parole des jeunes, cette initiative ne doit toutefois pas occulter la nécessité d'une concertation plus large avec les organisations qui agissent par et pour les jeunes.

Espaces d'engagement, d'apprentissage, de participation et d'action, les organisations de jeunesse et d'éducation réunies au sein du CNAJEP voient une double urgence à construire une politique jeunesse ambitieuse et efficace : une urgence démocratique liée à la sous-représentation des jeunes dans les lieux de concertation et de décision, et une urgence socio-économique liée à leurs difficultés d'insertion sociale et professionnelle.

Ce constat a amené le CNAJEP et ses membres à lancer en décembre 2006 la campagne Politiquement jeune, afin de mettre en débat des propositions pour une politique qui considère la jeunesse comme une chance et qui soit en capacité de répondre aux attentes légitimes des jeunes envers la société.

Engagement et autonomie sont deux des axes que nous avons développés dans le cadre de Politiquement Jeune. Ainsi, nous préconisons :
- Le renforcement de la place des jeunes dans la démocratie, en favorisant leur participation aux différents lieux de concertation et décision et en valorisant leurs engagements.
- La promotion de l'autonomie et de l'émancipation des jeunes en leur permettant d'être acteurs de leur projet de vie et en facilitant leur parcours en termes d'accès à l'emploi, à l'éducation, à la santé, aux droits, aux loisirs, à la mobilité.

Fort de l'expérience, de l'expertise et de l'implantation de ses réseaux de jeunesse et d'éducation populaire, le CNAJEP défend l'intérêt et l'importance d'une consultation large et d'un réel temps de réflexion et de débats sur les contours d'une politique jeunesse ambitieuse et transversale.

Il serait donc de bonne politique que le « Tour de France » du Secrétaire d'Etat face étape au CNAJEP où les associations de jeunesse et d'éducation populaire se tiennent prêtes à exposer leur travail.

Cnajep