Share |


Master : un accord historique consacre le droit à la poursuite d'étude !

 

Actualités
des Membres
Archives 2016

La FAGE s'est rendue au ministère pour échanger à propos des conclusions de la concertation sur la réforme du master, acter, et définir ses perspectives. Elle a publié un communiqué faisant suite à l'annonce de la réforme et aux mesures prévues répondant à certaines positions de la structure. 

"5 octobre 2016

Cette réforme, nécessaire et demandée par la FAGE, a été validée par l’ensemble des parties prenantes. Depuis deux ans, la FAGE s’est faite le fer de lance de la volonté de réformer ce cycle, en imposant le sujet et en mettant en exergue avec pédagogie les manquements de l’organisation actuelle du master. La sélection entre les deux années du cycle master pénalisait fortement la construction pédagogique du master et empêchait nombre d’étudiants inscrits pourtant en première année, d’aboutir à l’obtention du diplôme.

La réforme annoncée prévoit de garantir un droit à la poursuite d’étude pour tous les étudiants titulaires d’une licence et qui souhaitent poursuivre leurs études en master, renouant avec la logique de bloc en 4 semestres avec une spécialisation progressive. Ainsi, les étudiants n’ayant pas obtenu leur premier voeu de M1 se verront proposer trois choix de master par le rectorat, dont au moins un dans leur université d’origine. Par ailleurs, si une mobilité géographique est envisagée, une aide financière est prévue pour permettre aux étudiants de s’installer dans une autre académie"...Lire le communiqué

Autres Actualités 2016

Cnajep