Share |


Communiqué de presse des CEMEA : Pour un statut du volontariat dans l’animation

 

Actualités
des Membres
Archives 2011

 Les CEMEA prennent acte de la décision du Conseil d’état. Elle confirme que le fondement juridique actuel du Contrat d’Engagement Educatif (CEE) n’est ni viable ni satisfaisant. La situation des accueils collectifs de mineurs (ACM) est aujourd’hui gravissime. Elle est le résultat de la non prise en compte, en 2006, de l’animation occasionnelle dans les ACM au sein des différentes formes de volontariat. Le statut ambigu du CEE, dérogatoire du droit du travail sur plusieurs points, était dommageable vis-à-vis de la logique de l’engagement volontaire qui a toujours prévalu pour les centres de vacances et de loisirs.
Les CEMEA ont toujours revendiqué qu’il existe des espaces d’activités humaines, notamment éducatives, qui se situent dans des logiques non marchandes, dans le cadre d’une économie sociale et solidaire. Le volontariat en est une illustration alternative, se situant entre le salariat et le bénévolat.

Lire le communiqué



 

 

Autres Actualités 2011

Cnajep